Comment acheter un meuble aux enchères ?

Quotidien des antiquaires, l’achat de meuble aux enchères n’est toutefois pas l’apanage des professionnels. L’univers propre aux salles des ventes est accessible à tous, du novice au collectionneur en passant par les curieux, en quête de la découverte du marché de l’art. Face à l’engouement de ces nouveaux aficionados, de nombreux sites en ligne ont vu le jour, actant d’une certaine manière la démocratisation des enchères réservées aux salles des ventes classiques. Cependant, se lancer dans l’achat d’un meuble, qui plus est ancien, ne s’improvise pas et soulève, à juste titre, bien des interrogations. Quelles informations à obtenir au préalable sur le meuble ? Comment participer à la vente ? A quels frais s’attendre ? Acheter un meuble aux enchères : mode d’emploi !

Meuble enfilade scandinave vintage 

Etape 1 : tout savoir sur le meuble convoité 

Après avoir épluché les catalogues des ventes à venir en salle ou sur un site de vente d’enchères en ligne, vous avez enfin repéré un meuble ancien de style qui vous plaît. Il est temps d’obtenir le maximum de renseignements sur le bien tant convoité. Les salles de ventes ont pour habitude de mettre à disposition un certain nombre de photos mais le mieux reste d’appeler ou mieux de se rendre à l’exposition préalable avant la vente. 

vitrine antiquaire Type d’exposition préalable avant la vente

Top 3 des informations à obtenir sur le meuble avant d’enchérir

Le meuble est-il estampillé, c’est-à-dire signé par un ébéniste ?

L’estampille est-elle authentique ? Si le meuble est estampillé sur le montant d’une commode ou la tranche d’un tiroir, par exemple, il est fort probable qu’il date du XVIIIème siècle. Un autre indice peut vous donner de précieuses indications sur l’ancienneté du bien : le poinçon de jurande JME, pour le nom de l’organisation chargée de vérifier que les meubles étaient bien réalisés par un membre de la corporation des ébénistes. A partir du XIXème siècle, les estampilles sous forme d’étiquettes ou inscrites à l’encre portent le nom des maisons d’ébénisterie. Quant à savoir si l’estampille est authentique, vous pouvez vérifier si le nom de l’ébéniste apparaît dans les listes répertoriées

estampille Majorelle

Estampille de Louis Majorelle

Quelle est la qualité de technique d’assemblage du bien ? 

Sur un meuble en bois, un détail ne trompe pas pour bien authentifier qu’il s’agit d’un meuble ancien : sa technique d’assemblage. Si le meuble vous paraît renforcé par des équerres et des vis, il est fort probable qu’il date du XIXe siècle. Les chevilles présentes sur les portes et le corps du meuble prouvent a contrario que ce dernier soit dû XVIIIe siècle. Aussi, si le meuble dispose de tiroirs, l’assemblage en queue d’aronde, c’est-à-dire la liaison utilisée pour créer le tiroir, vous informe aussi sur l’authenticité du meuble. 

assemblage meuble

Détails d’un assemblage et estampille

A-t-il subi des réparations importantes ? 

Gardez en tête que la réparation d’un meuble en tant que telle n’est pas un frein à l’achat. En règle générale, des réparations minimes sont jugées bénéfiques pour préserver la valeur du bien là où des interventions plus importantes entachent le bien. Attention aussi à ne pas interpréter les traces d’usures ou d’irrégularité du bois, comme une dégradation. Au contraire, leur présence indique que vous êtes face à un meuble ayant vécu

Etape 2 : bien se préparer aux conditions de ventes d’un meuble aux enchères

commissaire priseur métier

Commissaire-priseur – Salle de vente aux enchères 

Si le bien correspond toujours à vos attentes, et avant de vous positionner pour enchérir, assurez vous de :  

  • préparer au mieux le retrait des marchandises : les maisons de vente ne gardent aucun bien à titre gratuit. Veillez à bien prendre en compte les prix de gardiennage pratiqués ! Si vous ne pouvez pas vous déplacer pour récupérer un meuble, renseignez-vous sur les coûts liés à l’envoi et au transport. Ces derniers sont bien liés à l’encombrement du meuble et non pas à son prix d’achat;
  • anticiper votre participation à la vente : dans le cas où vous ne pourriez être en salle le jour de la vente, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez donner au commissaire-priseur un ordre d’achat en spécifiant le montant maximal auquel vous souhaitez enchérir. La participation par téléphone est une autre possibilité pour enchérir en direct. Enfin, il vous est possible de participer par Internet par le biais de la plateforme sécurisée mise à disposition par la salle des ventes;
  • bien se renseigner sur les frais liés à l’achat : l’achat d’un bien aux enchères est accompagné de frais pratiqués par la maison des ventes. En général, ajoutez entre 18% et 25% TTC au prix du bien. Dans le cadre de ventes judiciaires, les frais appliqués à la vente sont fixes, d’un montant de 14.40% TTC. 

drouot paris

Façade de l’Hôtel Drouot – Paris

Vous êtes enfin parés pour acheter dans les meilleures conditions le meuble tant convoité aux enchères. N’hésitez surtout pas à solliciter le personnel des maisons de vente, formé et compétent pour vous fournir toutes les informations nécessaires pour effectuer votre achat dans les meilleures conditions possibles. 

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Le style rocaille qui nait à la fin du règne de Louis XIV et s’épanouit sous Louis XV est tout entier fait d’ornementations, de moulures et de volutes asymétriques aux motifs exubérants. Face à ces excès, suit une phase de réaction appelée « Style Transition » qui allège les volumes et redessine
Au fil du XVIIème siècle sont créées les Compagnies des Indes Orientales et le commerce avec le nouveau monde peut s’organiser. Les explorateurs en rapportent des épices, du thé, du cacao mais aussi du bois. Car un bois exotique de couleur rouge a été découvert et révolutionnera le mobilier de
Il y a de quoi s’y perdre ! Pour éviter de commettre l’erreur de dater l’Art nouveau après l’Art déco et pouvoir briller dans les dîners, voilà quelques pistes pour ne pas confondre les deux styles, au demeurant très différents l’un de l’autre. Donc oui, l’Art nouveau c’est avant l’Art
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut