Bonheur du jour : un meuble de légende

Le style rocaille qui nait à la fin du règne de Louis XIV et s’épanouit sous Louis XV est tout entier fait d’ornementations, de moulures et de volutes asymétriques aux motifs exubérants. Face à ces excès, suit une phase de réaction appelée « Style Transition » qui allège les volumes et redessine des lignes droites. Nous sommes alors entre 1750 et 1774. La Marquise de Pompadour, maîtresse officielle de Louis XV de 1745 à 1751 n’est pas pour rien dans ce changement de décor. Celle qui restera « l’amie du roi » et la favorite de la cour jusqu’à sa mort en 1764, est davantage tournée vers la simplicité des formes.

bonheur du jour

Les découvertes des sites de d’Herculanum en 1738 et de Pompéi en 1748 passionnent Paris et plus particulièrement la cour. C’est l’occasion rêvée de redécouvrir la civilisation gréco-romaine sous l’angle de la vie quotidienne. L’atmosphère des villas, places intimes, mobilier et accessoire modifie les goûts. Le style Louis XVI sera largement influencé par la droiture et la symétrie du classicisme romain. C’est dans cette ambiance renouvelée que des artisans ébénistes reviennent à la rigueur. Dans le même temps, des meubles typiquement féminins voient le jour. Parmi ceux-là, on compte la table à ouvrage, la table gigogne mais aussi un meuble au doux nom de « Bonheur-du-jour ».

Créé vers 1760, il rejoint ainsi le mobilier du XVIIIème parisien avant de « faire le bonheur » des cours européennes. Après la Révolution de 1789, les modes de vie changent radicalement et le Bonheur-du-Jour en fait les frais et est désormais considéré comme un meuble superflu. Des copies en seront encore exécutées mais aucun modèle nouveau ne sera imaginé.

Marquise de Pompadour

Portrait de La Marquise de Pompadour 

Nouveau meuble dévolu à l’écriture

C’est l’époque où les femmes tiennent salon et protègent écrivains et philosophes. L’écriture tient une large place dans les activités quotidienne et c’est le Bonheur-du-jour qui vient remplacer le secrétaire. Sa structure est un savant mélange du secrétaire et du bureau aux formes très géométriques. Plus petit que le premier, il fait partie des meubles qui viennent orner les nouvelles pièces intimes que sont les boudoirs pour lesquels les ébénistes créent des meubles plus petits (des meubles gain de place). Pour écrire petits mots, correspondances ou journaux intimes, les femmes s’installent sur cet écritoire constitué d’une table escamotable, plateau à abattant souvent recouvert de cuir. Elles rangent livres et petits secrets au-dessus du plateau, dans ce gradin fait de tiroirs et petits casiers fermés par des rideaux ou des vantaux.

Le meuble à gradin devenu Bonheur-du-jour est un meuble confortable. Les jambes peuvent se loger facilement et les pieds sur une tablette d’entrejambe.

bonheur du jour avec porcelaine

Exemple d’un meuble style Bonheur du Jour

Le saviez-vous ?

Pour qu’un meuble soit considéré comme un véritable Bonheur-du-Jour, il doit remplir trois conditions : sa conception doit être soignée, il doit comporter des tiroirs qui soient situés au-dessus de la table à écrire et enfin disposer d’un compartiment secret.

Un bonheur du jour selon les envies

Selon la pièce où il est placé, ce charmant meuble peut servir à différentes activités quotidiennes. Placé dans une chambre, il est table de toilette équipé d’un tiroir spécial pour ranger les effets nécessaires à la mise en beauté. Dans le petit salon, s’il est écritoire et écrin de petits secrets, on peut aussi s’y installer pour lire.

Bon à savoir

Un Bonheur-du-Jour attribué à l’ébéniste Jean-Henri Riesener, le même ayant terminé le fameux Secrétaire à cylindre de Louis XV et devenu par la suite l’ébéniste préféré de Marie-Antoinette, aurait appartenu à cette dernière. Avec son riche décor de bronzes et ses sculpturales entrées de serrures, il est particulièrement impressionnant.

 

secretaire Luis XV

Bureau du Roi Louis XV – Château de Versailles

Pour aller plus loin, découvrez tout ce qu’il y a à connaître sur les meubles Boulle ou la dorure du mobilier !

Des bois exotiques et des essences rares

Le XVIIIème siècle est aussi celui de l’exotisme. Essences de bois rares, soieries et autres porcelaines font fureur et sont largement utilisées par les artisans. C’est d’ailleurs la Marquise de Pompadour qui fait transporter la manufacture de porcelaine de Vincennes à Sèvres en 1771, au pied de son château de Bellevue. Elle en assure non seulement le financement mais est garante de sa qualité. On trouve ainsi des Bonheurs-du-Jour en bois de citronnier décoré de plaques en porcelaine de Sèvres mais aussi des meubles en acajou, importé à partir du XVIIIème siècles par les Compagnies des Indes, ou de l’amarante.

Ces meubles rares sont aujourd’hui largement recherchés par les collectionneurs et font exceptionnellement partie des ventes aux enchères… Si un Bonheur-du-Jour vous fait plaisir , soyez prêt(e) à enchérir !

bonheur du jour définition

Sommaire
Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Le Bureau du Roi ou « Secrétaire à cylindre de Louis XV » est probablement le meuble le plus connu au monde.  Ceux qui sont allés visiter le Château de Versailles ont peut-être eu la chance de l’admirer dans le cabinet d’angle, l’une des pièces du Petit Appartement du Roi.
Il y a de quoi s’y perdre ! Pour éviter de commettre l’erreur de dater l’Art nouveau après l’Art déco et pouvoir briller dans les dîners, voilà quelques pistes pour ne pas confondre les deux styles, au demeurant très différents l’un de l’autre. Donc oui, l’Art nouveau c’est avant l’Art
Comment le Titanic était-il meublé ?
Surnommé l’insubmersible, le Titanic est à son époque le plus imposant des paquebots jamais construits au monde, et surtout le plus luxueux. Plus d’un siècle après son naufrage en 1912, la merveille des mers continue d’alimenter les passions. La compagnie White Star Line se lance dans la construction du Titanic
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut