Ecole Boulle : l’avenir du savoir faire

Toujours considérée comme l’une des plus grandes écoles européennes d’art et de design, l’école Boulle forme ses étudiants aux métiers d’art depuis la fin du XIXème siècle. Elle porte le nom du célèbre ébéniste André-Charles Boulle. Partez à la découverte de cette école à la renommée mondiale !

école boulle paris

Détails meuble signé Boulle 

Qu’est-ce que l’école Boulle ?

Naissance de l’école Boulle

L’école Boulle a été fondée en 1886 par la ville de Paris. Cette école municipale fut à l’époque installée rue de Reuilly, près du cœur historique des métiers du meuble : le Faubourg Saint-Antoine. Un choix géographique qui n’a rien d’anodin puisque l’école Boulle se donnait alors pour objectif de former des professionnels dans le domaine de l’ameublement. L’établissement formait notamment des ébénistes, des menuisiers en siège, des tapissiers et des sculpteurs sur bois.

En 1891, alors que l’école a déjà déménagé rue Pierre Bourdan dans le XIIème arrondissement de Paris, celle-ci prend le nom de l’ébéniste célèbre de Louis XIV, André-Charles Boulle. Elle se spécialise ensuite dans la copie d’œuvres réalisées pour l’essentiel à l’époque de Louis XIV et intègre ainsi des corps de métiers complémentaires comme celui de ciseleur, de monteur sur bronze ou de graveur sur acier.

Portrait André Charles Boulle

Portrait André Charles-Boulle

Bon à savoir

André-Charles Boulle (1642-1732) : Grâce à ses multiples compétences – ébénisterie, fonderie, ciselage, dorure et dessin -, il fut précurseur en son temps. André-Charles Boulle fut en effet le premier aux XVIIème et XVIIIème siècles à appliquer du bronze doré à l’ébénisterie. C’est ainsi qu’il devint l’ébéniste de Louis XIV.

Pour en savoir plus, découvrez les meubles en marquetrie et les meubles à dorure

A l’aube du XXème siècle, en 1900, le pavillon de la ville de Paris l’invite à faire partager ses œuvres au public lors de l’Exposition universelle de Paris. Les visiteurs découvrent alors l’école Boulle à travers des objets marqués par l’influence de l’Art nouveau.

Une dizaine d’années plus tard, juste avant la Première Guerre mondiale, l’établissement commence à s’orienter vers la modernité. Première étape de cette tendance : l’école Boulle ouvre un cours de composition décorative et le confie au décorateur de renom, Maurice Dufrêne, qui réalisa notamment la décoration de la grande salle du cinéma parisien Le Grand Rex.

grande salle -le-grand-rex-

La grande salle du Grand Rex – Paris

Le saviez-vous ?

Maurice Dufrêne (1876-1955) : Grâce à une formation technique et théorique très complète qui lui permit de travailler à la fois le tissu, le verre, le bois, l’argent et la céramique, il devint un décorateur renommé dès le début du XXème siècle.En 1902, il participa à la fondation de la Société des artistes décorateurs.

Dès 1906, il créa de nombreux modèles au service de divers arts décoratifs, à l’exclusion de l’Art nouveau dont il refusa très tôt ce qu’il considérait comme des excès de style. Il mit ensuite en place et dirigea l’atelier de la Maîtrise aux Galeries Lafayette au sein duquel il prôna la production en série dans le domaine du mobilier. A cette époque, les ébénistes travaillaient quant à eux pour la plupart sur des recherches de matière et d’exécution. Leur production était donc réservée à une clientèle fortunée.

Ecole Boulle de la tradition à la modernité

L’école Boulle fait l’acquisition de ses premières machines juste après la Première Guerre mondiale, durant la période de l’Entre-deux-guerres. Elle soutient l’Art déco et forme de nombreux décorateurs à ce mouvement. Les élèves font connaître leurs créations. La participation de l’école Boulle aux grandes expositions artistiques s’accélère :

  • 1925 : L’Exposition internationale des arts décoratifs ;
  • 1931 : L’Exposition coloniale ;
  • 1937 : L’Exposition des Arts et Techniques.

En 1936, elle organise elle-même une grande rétrospective dans ses locaux de la rue Bourdan : l’école Boulle fête ses 50 ans ! Un anniversaire d’un demi-siècle qui permettra au public de découvrir l’état de l’art tout autant que le chemin parcouru. Une occasion aussi pour l’Ecole de prendre du recul sur ses filières d’apprentissage et d’envisager de nouvelles orientations.

C’est après la Seconde Guerre mondiale que se manifeste concrètement la modernisation de l’Ecole : elle ouvre à ses élèves des formations en lien avec l’architecture d’intérieur, l’espace et l’agencement. Plus moderne et plus technique, elle devient ainsi en 1969 une Ecole supérieure d’Arts appliqués. Des filières de design d’espace et de design produit sont alors développées.

ecole boulle plan

Plan de l’école Boulle – Paris

Le saviez-vous ?

Jacques Hitier (1917-1999) : Décorateur et créateur de meubles français, Jacques Hitier est un ancien élève de l’école Boulle. Il l’intègre dès l’âge de treize ans et demi et la quitte, diplômé, à 17 ans.  Il dirigera l’Ecole 38 ans plus tard, jusqu’en 1982. Après la Seconde Guerre mondiale, il se spécialise dans la création de meubles industriels destinés aux petites collectivités et à l’habitation. Il présente ses œuvres au Salon des artistes décorateurs et au Salon des arts ménagers.

De 2001 à 2012, un chantier de rénovation de grande envergure investit l’école Boulle. Ce sont 86 millions d’euros qui sont investis par la Mairie de Paris dans l’établissement public d’enseignement. Il s’agit d’améliorer, de réhabiliter et d’agrandir les locaux, notamment afin d’accueillir les élèves du lycée Nicolas-Flamel qui se forment aux métiers du bijou et de la joaillerie.

Enseignement à l’école Boulle 

L’école Boulle propose deux axes de formations :

  • en tant qu’Ecole supérieure des arts appliqués d’une part ;
  • en tant que Lycée des métiers d’art, de l’architecture intérieure et du design, d’autre part.

Chaque année, ce sont 150 enseignants qui forment plus de 1000 étudiants à des diplômes allant du CAP au Bac+5 en passant par le Bac, le BMA, DMA, BTS, la licence pro et le DSAA.

Le saviez-vous ?

L’Ecole a engagé il y a quelques années une dynamique qui consiste à multiplier les partenariats avec les entreprises industrielles afin de préparer des débouchés pour ses élèves et de s’adapter aussi aux nouvelles tendances.

Cet établissement forme aujourd’hui ses étudiants dans une vingtaine de disciplines.

ecole boulle

Métiers d’art français

C’est à sa filière traditionnelle « Métiers d’art » que l’école Boulle doit sa célébrité au niveau mondial. L’établissement est notamment connu et reconnu pour son enseignement des disciplines suivantes :

  • L’ébénisterie ;
  • La menuiserie en sièges ;
  • La marqueterie ;
  • La tapisserie ;
  • La bijouterie ;
  • La gravure ornementale ;
  • La ciselure ;
  • Les décors et les traitements de surface ;
  • La restauration de meubles anciens ;
  • La sculpture sur bois ;
  • Le tournage d’art sur bronze…

Arts appliqués en France

La filière « Arts appliqués » axée sur le design est également reconnue comme une filière de haut niveau. Les disciplines qui sont enseignées sont les suivantes :

  • Le design d’espace ;
  • L’architecture intérieure ;
  • Le design de produits ;
  • L’expression visuelle ;
  • L’espace de communication…

Des disciplines telles que l’infographie, l’histoire de l’art, la philosophie appliquée ou la sémiologie sont également enseignées.

journée porte ouverte

Exposition lors d’une journée « Portes ouvertes » à l’école Boulle

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Au fil du XVIIème siècle sont créées les Compagnies des Indes Orientales et le commerce avec le nouveau monde peut s’organiser. Les explorateurs en rapportent des épices, du thé, du cacao mais aussi du bois. Car un bois exotique de couleur rouge a été découvert et révolutionnera le mobilier de
Le Bureau du Roi ou « Secrétaire à cylindre de Louis XV » est probablement le meuble le plus connu au monde.  Ceux qui sont allés visiter le Château de Versailles ont peut-être eu la chance de l’admirer dans le cabinet d’angle, l’une des pièces du Petit Appartement du Roi.
Bien choisir le matelas d’un canapé convertible
Matières et épaisseurs Un matelas est toujours composé de deux parties, la partie centrale aussi appelée cœur ou âme, qui est recouverte d’une surface d’accueil. Le cœur du matelas de votre canapé convertible peut être au choix constitué de différents matériaux : La mousse polyester ou mousse de polyuréthane est le matériau
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut