Fauteuil bridge meuble Art Déco symbole

Incontournable de la période Art déco, le fauteuil bridge nous plonge dans le quotidien des années 1930. On le reconnaît à ses lignes épurées, son dossier bas et ses accoudoirs horizontaux. Placé dans un salon, il accompagne le passe-temps favori de la bourgeoisie de l’Entre-deux-guerres : le bridge. Conçu spécialement pour ce jeu, l’indémodable fauteuil bridge est toujours aussi convoité !

vue paris des années folles

Terrasse parisienne : années 30

Années 30, 40, 50 et 60 : les différents styles du fauteuil bridge

Bien qu’initialement réservé à la pratique du bridge, le fauteuil éponyme a traversé les époques sans prendre une ride !

 

Le fauteuil Bridge Art Déco 

Si le fauteuil bridge est une invention de la période Art Déco, il a cependant un léger air de famille avec la forme du dossier du siège Directoire. Les lignes sont cependant plus rectilignes. Côté structure, on retrouve la robustesse du chêne ou du hêtre, adoucie par une assise en velours rouge ou verte. Le confort est au rendez-vous avec un dossier rembourré et une garniture en ressort. 

Parmi les décorateurs ayant durablement imprimé leur marque de fabrique sur le fauteuil bridge, Jules Leleu se démarque en intégrant l’acajou ou encore le palissandre verni. 

fauteuil bridge art déco

Ensemble de fauteuils Bridge Art Déco

 

Skai et acier, le fauteuil bridge revisité des années 50 et 60

Fini le bridge mais le fauteuil, quant à lui, prend définitivement sa place dans les salons des années 50 et 60. Ses formes sont dorénavant moins strictes même s’il faut attendre le milieu des années 50 pour voir apparaître des modèles dotés de demi-accoudoirs par exemple. 

Les matériaux aussi évoluent. Le bois massif est peu à peu abandonné au profit d’acier tubulaire laqué en noir puis en aluminium et en plastique dans les années 60. Côté assise, le skai devient tendance et autorise toutes les extravagances : bleu, rose, blanc, etc. 

A noter

Pierre Garriche et Pierre Paulin, figures de proue des fauteuils bridges ! Bien que les fauteuils bridge ne soient pas les seuls à figurer dans leur palmarès, les deux designers ont su moderniser le fauteuil Art Deco en y ajoutant des nouveaux matériaux de structure ainsi qu’un look résolument flashy.

Pierre Paulin Designer d'intérieur Portrait du designer d’intérieur Pierre Paulin 

Comment relooker un fauteuil bridge ? 

Si de nombreux restaurateurs proposent des fauteuils bridge relookés, vous pouvez vous aussi vous lancer dans une remise au goût du jour en accord avec votre intérieur ! 

Fauteuisl-Bridge-anatomie Anatomie du fauteuil Bridge

 

  • Acheter un fauteuil bridge d’époque

Facilement obtenable, soyez cependant méticuleux sur le choix de votre modèle ! Préférez un fauteuil avec une garniture de l’assise en ressorts. Si cette dernière est en mousse, il s’agit très certainement d’un modèle plus récent et de moindre qualité. 

  1. Réfléchissez au style de votre fauteuil  

C’est ce choix qui donnera un nouveau cachet à votre fauteuil bridge. Si vous craquez pour un style Art Déco, privilégiez des tissus contemporains à motifs géométriques, animaliers, patchwork, etc. aux tissus plus classiques comme la tapisserie. Ce type de tissu risquerait de faire tâche avec les lignes épurées de votre fauteuil bridge ! Côté structure, vous pouvez trancher avec une peinture laquée ou conserver l’aspect naturel du bois

fauteuil bridge décoratif
Fauteuil Bridge : motif végétal

 

  • Rénovez votre fauteuil de style ! 

Quatre étapes vous seront nécessaires pour remettre à neuf votre fauteuil bridge : le dégarnissage, le nettoyage, la restauration si besoin puis la tapisserie. Les plus bricoleurs d’entre vous pourront facilement s’y retrouver entre le ponçage, la pose des sangles, le rembourrage, etc. Pour les plus novices, faîtes appel à un tapissier !

Vous aimez l’histoire ?

Allez plus loin dans le temps et découvrez les lits à baldaquin, symboles des chambres royales, puis continuez votre route à travers les époques de l’histoire de France et remontez à la Renaissance et son célèbre mobilier

 

fauteuil bridge déco

Paire de fauteuils Bridge noir et blanc

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Les meubles Ruhlmann, génie de l’art déco
Plonger dans l’oeuvre de Jacques-Emile Ruhlmann, c’est faire un saut à la grande époque de l’art déco. D’origine alsacienne, ce décorateur parisien né en 1879 à Paris est un autodidacte ayant fait ses gammes dans l’entreprise familiale spécialisée dans la miroiterie et la peinture. L’une de ses premières réalisations, le
Les meubles de Le Corbusier, la révolution du modernisme
Génie de l’architecture et de l’urbanisme de l’entre-deux-guerres, Le Corbusier, de son vrai nom Charles-Edouard Jeanneret, amène résolument un air nouveau en pleine heure de gloire des arts décoratifs. Avec son style simple mais résolument confortable, ce Suisse naturalisé français détonne avec la conception de meubles modulables, d’ores et déjà
Il y a de quoi s’y perdre ! Pour éviter de commettre l’erreur de dater l’Art nouveau après l’Art déco et pouvoir briller dans les dîners, voilà quelques pistes pour ne pas confondre les deux styles, au demeurant très différents l’un de l’autre. Donc oui, l’Art nouveau c’est avant l’Art
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut