Meubles en rotin, histoire d’un intemporel 

Parmi les meubles de nos jardins, le rotin fait incontestablement partie des matériaux les plus connus. Connaissez-vous pour autant son histoire ? Le rotin gagne ses lettres de noblesse à l’heure d’un goût naissant pour l’exotisme, en plein essor des expositions universelles. Aussi appelé osier, il est plébiscité depuis le Second Empire pour concevoir le mobilier de nos jardins et bistrots, de la chaise longue au tabouret en passant par la table.   

Salon en rotin

Salon en rotin : Terrasse parisienne

Quelles sont les époques phares des meubles en rotin ?

Le mobilier en rotin traverse les époques sans prendre la moindre ride ! Du Second Empire à nos jours, plongez dans la belle histoire de cette liane de palmier aux avantages nombreux. Imperméabilité, robustesse et résistance aux parasites donnent aux meubles en rotin de très sérieux atouts pour résister aux assauts du temps. 

Amoureux de l’histoire ?

Partez à la découverte du mobilier modern style de L’Orient-Express, ou montez à bord du très richement décoré paquebot  transatlantique Titanic

 

  • XIXème siècle : l’âge d’or du rotin

Que l’on prenne place à ce typique bistrot parisien ou dans ce jardin d’hiver, le mobilier en rotin de la Belle Époque est sans nul doute le plus travaillé. Avec sa patine dorée et ses ornements raffinés, tous les styles lui sont associés, du Louis XVI au Napoléon III. Des touches de couleurs sont souvent utilisées pour faire ressortir des motifs ornementaux travaillés tels que rosaces et volutes. Avec leur finesse de garnissage, les meubles en rotin se parent de motifs en damier, d’étoile ou de marguerite.  

Salon de jardin ancien Banc en rotin de la Belle Époque

 

A noter

A cette époque, le rotin est associé au luxe des grands magasins parisiens mais aussi des artisans à l’instar de la Maison Drucker, fabricant des célèbres chaises de bistrot parisiennes reconnaissables grâce au tressage Jacquart. 

tressage Jacquart Paris

Tressage Jacquart : fauteuils de bistrot parisien

 

  • Rotin des 60’s : le come back

Si la période Art Déco des années 20 et 30 a aussi marqué le mobilier en rotin avec ses motifs géométriques, le matériau perd légèrement de son intérêt dans les années 1950 au profit des fibres de verre. 

Il faut attendre les années 1960 pour voir revenir en force le rotin. Plus accessible grâce à une production industrialisée, les meubles en rotin se parent d’un design plus élémentaire. La matériau est aussi principalement utilisé pour concevoir des chaises et fauteuils, tels que le fauteuil coquille, la bergère à haut dossier ou le fameux fauteuil Emmanuelle, qui retrouve ses lettres de noblesse grâce au célèbre film érotique éponyme. 

 


Fauteuil Emmanuelle à dossier Paon

 

L’histoire du meuble vous passionne  ?

Le Wikimeubles vous invite à parcourir le XXème siècle et ses grands noms du design comme le génie de l’art Déco Jacques-Emile Ruhlmann ! Découvrez les meubles signés par Le Corbusier et laissez vous séduire par ce matériau mythique appelé Formica

 

  • Le rotin contemporain, chouchou des designers 

Bien que le mobilier en rotin soit devenu de facture diverse, avec des imitations en résine, le matériau naturel retrouve un regain d’intérêt pour son côté authentique et brut. Sans patine, il s’intègre parfaitement dans l’esprit scandinave avec son beige inimitable. 

Côté bistrot, les collections des meubles en rotin se refont une beauté avec l’intervention de designers tels que Philippe Starck ou Andrée Putman

Andrée Putman dit madame design

L’architecte & designer Andrée Putman : 1925 – 2013

Quels sont les 5 meubles en rotin les plus connus ? 

Si le rotin pare de nombreux meubles de notre quotidien, certains de ces derniers se prêtent particulièrement à l’usage de ce matériau :  

  • la chaise, fauteuil et tabourets de bistrot : typiquement parisien, le mobilier de bistrot participe incontestablement au charme de la capitale avec des motifs en damiers, escaliers ou losanges. Côté couleurs, on retrouvera l’aubergine, l’orange, le vert-azur ou encore le vieux rose. Deux grandes Maisons se partagent ce marché juteux : Drucker ou Gatti. 
  • le fauteuil à dossier droit ou à haut dossier : c’est de loin le meuble incontournable en rotin. Souvent doté d’un dossier à motifs décoratifs tressés, son assise est large et confortable. 
  • la banquette : élément central du jardin d’hiver très appréciée par la noblesse du Second Empire, la banquette en rotin peut accueillir de deux à trois personnes. 

meuble en rotin Fabrique de meuble en rotin

Le saviez-vous ? 

En 1920, la France est le premier pays exportateur de rotin qu’elle importe principalement d’Indonésie. 

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Qu’est-ce que le style Rococo ?
De la peinture à la sculpture en passant par l’architecture, le style Rococo est en réalité un mouvement artistique de grande ampleur ayant traversé toute l’Europe à partir de la seconde moitié du XVIIIème siècle et jusqu’à la fin de ce dernier. C’est cependant en France que tout démarre, à
Qu’est-ce que le Formica ?
Formica : il suffit de prononcer son nom pour faire naître un souvenir de cuisine, d’une table et ses chaises ou encore d’une console. Aujourd’hui matériau star des aficionados du vintage, le Formica voit le jour en 1912 aux Etats-Unis pour remplacer le mica, un isolant électrique, bien loin des
Aujourd’hui, le succès du lin est indéniable. Il est apprécié dans l’industrie textile notamment parce qu’il peut être travaillé à partir de fils plus ou moins fins, ce qui permet un grand jeu de textures. Egalement très résistant, il réagit à la teinture de manière optimale. Canapé convertible en lin 
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut