Comment est fabriqué le cuir des canapés ?

Le cuir reste un des matériaux les plus prisés pour recouvrir les canapés. Authentique, le cuir pour canapé provient aujourd’hui essentiellement de peaux de bovins, plus faciles à travailler et disponibles en grande quantité. Côté procédé de transformation, la méthode ancestrale du tannage végétal demeure même si la chimie a permis d’industrialiser la production. Cuir pleine fleur, croûte de cuir, cuir vieilli, etc. : de nombreuses parties du cuir peuvent être utilisées pour l’ameublement. Il reste une question au sujet de ce revêtement que beaucoup se posent : comment fabrique-t-on le cuir de nos canapés

rouleau de cuir

Rouleaux de cuir

Quels sont les cuirs utilisés pour recouvrir un canapé ? 

Si le cuir de vachette est très plébiscité pour fabriquer un canapé, les peaux de buffle ou de veau peuvent aussi servir à le confectionner. Le choix de l’animal détermine le rendu visuel ainsi que la souplesse attendus. 

  • Le cuir de buffle se caractérise par un grain épais, composé naturellement d’irrégularités lui conférant un relief important ; 
  • Le cuir de vachette est marqué par un grain semi-épais qui confère à la peau une robustesse reconnue ;  
  • Le cuir de veau est quant à lui doté d’un grain fin dû à la jeunesse de l’animal. Très doux et souple, ce type de cuir est aussi plus fin et fragile que les autres. 

buffle élevage

Buffle d’élevage pour le cuir

Quelles sont les parties du cuir qui permettent de fabriquer un canapé ? 

Tout comme pour la peau de l’homme, celle de l’animal est composée de plusieurs strates sous l’épiderme. Ces différentes parties servent à dénommer le cuir entrant dans la composition d’un canapé : 

  • le cuir pleine fleur est la première couche de la peau de l’animal. Particulièrement noble et doux, il est non corrigé ce qui justifie un prix plus élevé ; 
  • le cuir supérieur se situe entre la pleine fleur et la croûte de cuir. Assez épais, il nécessite d’être légèrement poncé pour retirer les marques superficielles de la fleur ; 
  • la croûte de cuir est la partie la plus proche de la chair de l’animal ce qui confère à la matière un aspect plus rugueux.

croute-cuir

Détails de la croute de cuir

Les marques de croissance, veines, pores et autres cicatrices donnent au cuir son aspect unique. Chaque peau d’animal révèle ainsi son histoire : une marque de croissance très prononcée au niveau du cou, une cicatrice, etc.

Comment est préparé le cuir ? 

Le tannage est une étape incontournable et surtout indispensable pour rendre le cuir imputrescible et souple. Sans ces traitements, le cuir, matière animale, serait inutilisable. La méthode ancestrale du tannage végétal a aujourd’hui cédé sa place à des procédés chimiques, l’utilisation de plantes étant dorénavant plus rare. 

Tannage à partir de tanin naturel 

Les deux types de tannage du cuir

  • le tannage végétal consiste à se servir du tannin extrait de l’écorce de certains arbres, initialement le chêne et le mimosa, pour traiter le cuir. Au-dessus de cuves remplies de préparations tannantes, les cuirs peuvent rester suspendus pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. Ce processus long et plus coûteux est aussi moins nocif. 
  • le tannage minéral ou chimique est réalisé à l’aide de sulfate de chrome basique ou d’alun. Teintant le cuir d’une couleur bleu pâle, différents procédés permettront par la suite d’obtenir une peau souple en seulement 24h. 

Après le tannage vient l’étape des finitions : 

  • Le cuir tanné est dans un premier temps pigmenté, surtout s’il agit de cuir supérieur ou croûte de cuir,  avant d’être verni pour protéger le matériau des salissures et de l’usure ;
  • Un grain est parfois imprimé sur la surface du cuir pour renforcer le fini naturel mais aussi cacher les marques de croissance, les cicatrices, les pores, etc. ; 
  • Enfin, le cuir est lustré. L’objectif de cette étape est de détendre les fibres du matériau et d’obtenir un toucher plus souple. 

entretenir-cuir-lisse

Lustrer un cuir

Si le cuir pleine fleur ne bénéficie d’aucune finition pour conserver toute la richesse de la partie la plus noble de la peau de l’animal, il est aussi très fragile : la moindre goutte d’eau peut l’endommager. Ce type de cuir peut tout de même être teinté à l’aide d’un composé chimique, l’aniline, offrant à la peau un film transparent protecteur très léger qui ne dégrade pas la qualité du cuir pleine fleur : on parle alors de cuir aniline. 

Type d’animal, parties du cuir, tannage et finitions : vous êtes dorénavant incollable sur les différentes étapes de fabrication d’un cuir pour canapé ! 

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Il est de ces différences qui se portent dans le nom : simili/cuir. Le premier est une matière synthétique qui tente de s’approcher au plus près du second qui lui, est une matière naturelle utilisée depuis la nuit des temps. Évidemment, comme pour tout en général, les deux ont leurs avantages
Terrazzo : revêtement de sol pour meuble
Ciment, marbre coloré et pierres : la composition du terrazzo est connue depuis l’Antiquité. Son récent retour en grâce n’est toutefois pas son premier coup d’essai ! Particulièrement plébiscité dans les années 1920 et 1990, le terrazzo est par essence unique, aucune pierre ni marbre ne se ressemblant. C’est sans
Vous avez déjà entendu parler de cette matière duveteuse et vous ne savez pas réellement à quoi elle correspond ? Facile d’entretien, la microfibre a des spécificités qui l’ont rendu très populaire. Plébiscitée dans l’univers du meuble et particulièrement du canapé, découvrez ses multiples avantages !  Laissez-nous vous éclairer sur le
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut