Qu’est-ce que la soie ?

La soie est une fibre naturelle d’origine animale utilisée dans la fabrication de produits textiles. Les tissus de soie sont principalement issus du cocon produit par la chenille – appelée ver à soie – du bombyx du mûrier pour la soie de culture, et du ver à soie Tussah pour la soie sauvage. L’élevage des vers à soie est appelé sériciculture.

Comment reconnaître de la soie pure ?

la soie satin

Astuce :

Le test le plus simple consiste à désassembler les fils de chaîne des fils de trames d’un petit échantillon du tissu, et de les brûler chacun de leur côté. Il est en effet possible d’utiliser plusieurs types de fibres pour le tissage d’une pièce comme la viscose ou du polyester. La soie pure brûle lentement avec une petite flamme qui s’éteint d’elle-même très rapidement. La cendre de soie pure, grisâtre, s’écrase facilement sous les doigts et dégage une odeur de cheveux ou de plumes brûlées.

 

La soie a une texture douce qui n’est pas glissante, contrairement à de nombreuses fibres synthétiques. Elle constitue l’une des fibres naturelles les plus fortes, mais elle perd jusqu’à 20% de sa force lorsqu’elle est mouillée.

D’une élasticité modérée, elle demeure étirée lorsqu’elle subit des contraintes d’étirement, même en faible quantité. Elle peut être affaiblie lorsqu’elle est exposée à trop de lumière solaire. Elle peut aussi être attaquée par des insectes, surtout si elle est laissée sale. La soie est également un textile très durable comparativement à d’autres tissus. En 1840, des vêtements en soie ont en effet été retrouvés dans une épave de 1782. Les autres types de textiles avaient quasiment disparu.

Du ver à soie aux premières relations franco-japonaises

Le ver à soie

Au XIXe siècle, le Japon a sauvé la sériciculture française en envoyant des vers à soie pour pallier les pertes liées à une épidémie. Puis Louis Pasteur et ses équipes se sont emparés de la question et ont trouvé le remède à cette épidémie, une innovation introduite par Meiji au Japon.

Aujourd’hui encore, les vers à soie font l’objet de collaborations scientifiques entre la France et le Japon. À l’époque Meiji, les maisons de commerce ont prospéré sur les échanges entre la France et le Japon. Elles marquent le début des relations économiques entre les deux pays.

Pour en savoir plus : Découvrez en plus sur la soie en consultant son histoire et la bonne méthode d’entretien de cette étoffe si convoitée.

Pour aller plus loin : Apprenez en plus sur d’autres revêtements comme le lin ou encore le velours.

Sommaire
Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
La toile de Jouy : tout savoir !
La toile de Jouy, c’est cette belle étoffe en coton sur laquelle s’inscrit une authentique fresque de personnages et scènes champêtres aux couleurs brunes ou roses, d’inspiration orientale. Puisant dans notre imaginaire et symbole du savoir-faire français, la toile de Jouy doit ironiquement son existence à un bavarois, Christophe Philippe Oberkampf,
Vous avez déjà entendu parler de cette matière duveteuse et vous ne savez pas réellement à quoi elle correspond ? Facile d’entretien, la microfibre a des spécificités qui l’ont rendu très populaire. Plébiscitée dans l’univers du meuble et particulièrement du canapé, découvrez ses multiples avantages !  Laissez-nous vous éclairer sur le
La soie, à l’origine
La soie, une très longue histoire Le plus vieux fragment de soie a été découvert en Chine en 2570 avant J.-C. L’histoire de la soie se poursuit avec trois millénaires d’exclusivité durant lesquels la Chine commerce ce tissu précieux sans jamais en transmettre le secret. En Europe, la soie fut
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut