Quelles sont les qualités du coton ?

Le coton, un tissu d’origine naturelle

coton

Comme la laine, la soie ou le lin, le coton est une fibre textile naturelle. Il est à l’origine de l’une des productions de fibre textile les plus importantes au monde.

On cultive le cotonnier dans de nombreux pays chauds afin d’en extraire les fibres qui entourent les graines lorsque le fruit est à maturité. Il existe des dizaines d’espèces sauvages de coton, mais seules deux d’entre elles sont utilisées aujourd’hui.

La plus couramment cultivée s’appelle Gossypium hirsutum. Avec ses fibres de taille moyenne, elle représente près de 90% de la production mondiale.

Cultivée particulièrement en Egypte, tout comme le lin, l’espèce Gossypium barbadense est très recherchée pour sa qualité. Elle permet en effet d’obtenir des fibres longues et fines.

Il existe plusieurs qualités de coton. Les cotons sont dits longue soie, moyenne soie ou courte soie en fonction de la longueur du poil. Interviennent également les critères de finesse, de solidité, de couleur et de pureté.

Une fibre de qualité

Champs de coton avec coucher de soleil

Parmi les nombreuses qualités du coton, son pouvoir absorbant est la plus spécifique. Cette fibre végétale peut en effet absorber plus de 8,5% de son poids en eau. Les vêtements en coton présentent par conséquent l’avantage d’absorber la transpiration et de tenir plus au sec qu’une fibre synthétique. Cette fibre est aussi très utilisé pour le linge de maison ou le linge de bain.

Le coton présente également la caractéristique d’être un très bon isolant. Grâce à sa texture pelucheuse, il retient l’air réchauffé. Aussi, afin d’être encore plus chauds et confortables, certains vêtements sont doublés d’une couche de coton boulochée à l’intérieur.

Le saviez-vous ?

Afin de résister aux attaques de différents insectes, des cotonniers génétiquement modifiés ont été développés. Ils sont cultivés à partir de 1996 aux Etats-Unis, en Chine et en Inde. Depuis 2012, plus de la moitié des cotonniers cultivés dans le monde sont des organismes génétiquement modifiés (OGM). Ces cotonniers transgéniques constituent plus de 90 % des cultures de coton en Inde et plus de 80% en Chine. En moyenne, ils ont permis de diminuer de 50 % l’utilisation des pesticides et d’augmenter les rendements de 25 % dans ces deux pays.

Pour en savoir plus, découvrez bientôt :

Le coton, à l’origine

Les utilisations du coton

L’entretien d’un revêtement en coton

Découvrez d’autres revêtements.

Sommaire
Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Les utilisations du coton
Le saviez-vous ? La fibre de coton est utilisée sous forme de coton hydrophile. Mais ses utilisations les plus importantes interviennent après la filature et le tissage… Devenez incollable sur tous les revêtements qui arborent votre intérieur, du lin au velours, en passant par le tweed, la soie et jusqu’au polyester, le
Quel bois d’ameublement pour votre meuble ? On vous explique tout !
Quel bois utiliser pour quel type de meubles ? Parmi les différents types de bois, il existe une distinction entre les bois durs et les bois tendres. Le bois d’ameublement dur : Matière conçue pour les meubles robustes Le bois dur réagit à l’hygrométrie. Lorsque la quantité d’humidité contenue dans
Aujourd’hui, le succès du lin est indéniable. Il est apprécié dans l’industrie textile notamment parce qu’il peut être travaillé à partir de fils plus ou moins fins, ce qui permet un grand jeu de textures. Egalement très résistant, il réagit à la teinture de manière optimale. Canapé convertible en lin 
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut