Chaise à porteurs : meuble et véhicule

Quand René Goscinny et Albert Uderzo ont imaginé Astérix, son village et Abraracourcix sur son bouclier porté par des villageois, ils se sont peut-être inspirés de l’histoire d’un meuble légendaire, la chaise à porteurs… Car celle-ci existe, comme on dit, depuis la nuit des temps. Les grands de ce monde ont toujours été portés par d’autres. Ainsi en Grèce et à Rome, il existait des litières recouvertes d’un baldaquin , pourvues de matelas et d’oreillers portées par des esclaves. Il est attesté que l’Empereur Claude (41 à 54 après JC) se déplaçait en chaise à porteurs. Son usage a été abandonné à la chute de l’Empire romain et il a fallu attendre le XVIème siècle pour que quelques têtes couronnées comme Catherine de Médicis ou Marguerite de Valois se la réapproprient. Elles n’étaient encore que de simples fauteuils portés. Ce n’est qu’entre 1630 et 1640 que la chaise à porteurs fermée et avec un toit fait son apparition dans le grand monde.

chaise à porteur or

Chaise à porteurs exposée au Petit Palais à Paris


La chaise à porteurs pour circuler facilement

Des rues étroites et engorgées

Venues d’Angleterre, les chaises à porteurs sont largement utilisées dans les rues de Paris à partir du début du XVIIème siècle. Elles ont l’avantage d’être beaucoup plus maniables que le fiacre et peuvent passer à peu près n’importe où. Elles offrent aussi la possibilité d’être abrité des intempéries et de rester propre à une époque où les déchets jonchent les rues. D’autant plus que se présenter sale et boueux devant un prince ou un aristocrate était tout à fait interdit.

Facile à déposer sous un escalier ou dans un vestibule, la chaise à porteurs ne nécessite en outre d’autres infrastructures que des bras…

Chaise à porteur chateau

 

Un meuble signe de richesse

La chaise à porteurs, objet ou meuble utilitaire, est aussi un signe ostentatoire de richesse. Mobilisant les compétences des menuisiers, sculpteurs, peintres et même doreurs, elles sont l’occasion de faire graver ses armoiries. Certaines dames s’enorgueillissent même d’en posséder plusieurs et s’en servent comme de véritables petits boudoirs ambulants. Les chaises appartenant à des particuliers deviennent de véritables petits bijoux d’ornementation.

chaise et armoiries

Chaise à porteurs aux armoiries et initiales de son ou sa propriétaire 

Bon à savoir

Si les chaises à porteurs ont pourtant été produites en grand nombre, seulement 23 chaises de la première moitié du XVIIIème siècle sont classées monuments historiques…

 

Les chaises à porteurs à Versailles et au Vatican

A partir du XVIème siècle, les papes sont transportés dans la Sedia Gestatoria pour les cérémonies officielles d’intronisation notamment. Ce n’est qu’en 1978 que Jean-Paul II l’abandonne pour la Papamobile.

A Versailles, il est de bon ton de se promener dans une chaise à porteurs. La favorite (et future épouse secrète) de Louis XIV, Madame de Maintenon aime se faire porter ainsi jusque dans ses appartements. Le Roi a même mis sur pied un système de location de chaises, dites « chaises bleues » en référence à la couleur de sa livrée.

A visiter !

Parmi les chaises à porteurs d’époque, le Wikimeubles vous recommande chaleureusement une pièce du genre incontournable ! La Galerie des carrosses de Versailles conserve « la chaise aux marines », magnifique exemplaire datant du règne de Louis XV.

 

Pour prolonger votre promenade, découvrez les pièces de mobilier  incontournables du château de Versailles, retrouvez y les célèbre lits à baldaquin, théâtre du sommeil des princes, l’immanquable Bureau du Roi à cylindre, considéré comme le meuble le plus cher au monde et terminez par le Petit Trianon où Marie-Antoinette et son mobilier affichent un style très fleuri et moderne pour l’époque.

Le premier service de transport public

A la fin du XVIIème siècle, il devient possible de louer des chaises à porteurs. Les lieutenants de police ont même le droit de contrôler l’appartenance des porteurs au monopole concédé par le Roi…

La Révolution et ses changements

Les révolutionnaires de 1789 ont à cœur de mettre à bas tous les symboles de l’Ancien Régime et détruisent les carrosses royaux et princiers. C’est dans ce mouvement que de nombreuses chaises à porteurs disparaissent à leur tour car considérées comme marques de l’exploitation des classes populaires.

De la rue à la décoration

Anatomie d’une chaise à porteurs

Pour autant, toutes les chaises à porteurs n’ont pas disparu et on les voit réapparaître au XIXème siècle comme objets de décoration. Elles sont par exemple transformées en vaisseliers. On s’en sert aussi comme modèles pour concevoir des objets de décoration comme des boites à bijoux en argent.

Aujourd’hui, on peut trouver d’anciennes chaises à porteurs chez des antiquaires. En 2001, l’exposition « 40m33 » de l’artiste contemporain Régis Ogor donnait la possibilité aux visiteurs de tester pendant quelques instants une chaise à porteurs. Comme une réminiscence d’un lointain passé…

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Au Moyen-Âge, le billard n’était encore qu’une variété de jeu de croquet auquel les gentils hommes s’adonnaient en extérieur. Il s’agissait de faire passer de grosses boules de bois d’une dizaine de centimètres de diamètre dans des arceaux à l’aide d’un bâton de bois recourbé. L’histoire du billard sur gazon
Meubles à double fond célèbres
Les meubles secrets, ceux à double fond, les portes dérobées, les armoires dissimulées font partie intégrante des mystères de notre histoire et son mobilier. Ils entretiennent les fantasmes et tiennent en haleine ceux et celles qui s’y intéressent… Château de Malmaison L’exposition « meubles à secrets, secrets de meubles » leur a
Dans les salons privés du roi Louis XIV, des courtisans se pressent autour d’une table en espérant ne manquer aucun détail de la partie en train de se jouer depuis plusieurs heures. Jeu de serpent, jeu des portiques ou encore de tric-trac : les tables se déclinent pour assouvir tous
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut