Toutes les questions que vous vous posez sur le meuble.

Comment dormaient les pirates ?

La vie des pirates, véritables écumeurs des mers



Découvrir - et démystifier, par la même occasion ! -  la vie des pirates sur leurs bateaux et bien entendu, la façon dont ils dormaient... Pour un pirate, dormir paisiblement à bord n'est pas chose aisée... La hiérarchie particulièrement complexe de la piraterie pousse les pirates à se battre pour une place où coucher. Le Wikimeubles vous embarque en ce contexte dans l'ère de la piraterie !

 

La vie des pirates au quotidien

  Capture du pirate Barbe Noire

Les pirates existent depuis l’apparition de la navigation sur Terre. Provenant du latin "pirata" et du grec "peiratès", leur appellation signifie : « celui qui tente fortune ».

Ainsi, il y avait déjà des pirates dans l’antiquité et à l’époque des civilisations anciennes. La piraterie est une forme de banditisme, pratiquée sur les mers et les océans. Les pirates sont des forbans, des hors-la-loi, qui agissent d’abord pour leur propre compte et qui n’obéissent à aucune loi.

Les marins qui composent les équipages de ces bateaux sont bien évidemment les fameux pirates. Les pirates sont donc des voleurs des mers !

Leur activité principale est d’attaquer et de piller les autres bateaux qui croisent leur chemin. Mais ils peuvent également décider de partir à l’assaut de petites villes côtières.

La vie des pirates au quotidien, entre mythe et réalité

Néanmoins, même si ces valeureux guerriers font l’objet de nombreux mythes, le quotidien des pirates n‘était, en vérité, pas si enviable que cela.

Tout au long de la journée, les pirates doivent assumer un nombre incalculable de corvées et de tâches variées : mise en place des voilages et raccommodage des drapés déchirés (couture), déploiement des opérations de cordages, nettoyage du pont, grattage de la coque, lavage des équipements, entretien des armes en particulier et du navire en général, ménage, cuisine, élevage d’animaux, formation des matelots.

Leurs conditions de vie sont extrêmement rudimentaires et malheureusement propices aux maladies, ainsi qu’à de nombreuses épidémies (scorbut, fièvre) :

  • Ils se nourrissent essentiellement de biscuits de mers et consomment plutôt du vin. Parfois, ils ont l’occasion de manger du lard salé, du bœuf ou de la morue. Pour cela, ils élèvent des poules ou des cochons dans leurs cales.
  • Pour se distraire, les pirates jouent aux cartes, mais les jeux d’argent sont strictement interdits.
  • De temps en temps, ils font escale à terre, mais ces haltes ne durent généralement jamais très longtemps, car il ne faut pas oublier que ce sont des criminels qui étaient à ce titre souvent recherchés : ils risquaient donc la prison ou la pendaison.

Bon à savoir : corsaire et flibustiers

Les corsaires, quant à eux, étaient des marins qui possédaient des lettres de marques accordées par un souverain. Cette lettre les autorisait à piller les navires ennemis de la nation. Lorsqu’il est arrêté, le corsaire n’est pas pendu. Il est considéré comme un prisonnier de guerre.

Les corsaires sont donc en vérité des guerriers qui travaillent pour un gouvernement ou un roi. Ils ont un statut proche de celui des militaires.

Quant aux flibustiers, ils attaquaient essentiellement les navires espagnols et portugais, entre le 17e et le 18e siècle. Sans être corsaire, c’était des pirates dont les actions arrangeaient bien la stratégie de la France, de l’Angleterre ou des Pays-Bas.

Le couchage sur le bateau pirate

Les conditions de vie des pirates

Les officiers sont les seuls à pouvoir dormir au sein d’une propre chambre. Lorsqu’ils ont la chance d’en posséder une elle est généralement composée d’une petite salle dotée d’un mobilier sobre :

  1. On y trouve un coffre pour leurs affaires personnelles et une couchette encastrée dans un mur. Ladite couchette est généralement constituée d’un cadre de bois, d’un drap et parfois d’un matelas.
  2. Les couchages sont souvent suspendus tels des hamacs, pour éviter à son occupant d’être réveillé par le tangage ou le roulis du navire.
  3. Le capitaine peut également avoir un valet chargé de nettoyer sa chambre.
  4. Quant aux marins, toute leur vie de pirates se déroulait généralement sur le pont.
  5. Les marins tournent par équipe : la première équipe se repose tandis que la seconde surveille le bateau.
  6. Les pirates dorment en général sur le pont, chacun dans un coin. Les conditions sont sommaires, pour ne pas dire misérables.
  7. L’espace sur le bateau est confiné, sale, souvent envahi par les rats.
  8. Certains marins, mieux lotis que d’autres, possèdent le fameux hamac. Ils partagent alors leur literie avec un matelot. L’un dort tandis que l’autre veille sur le pont. Chacun son tour. Sinon, un simple tapis fait l’affaire pour passer la nuit.

En effet et malgré tout, les pirates parviennent tout de même à s’endormir, épuisés par la vie harassante menée sur le bateau.

Saviez-vous que ?

Contrairement à la majorité des sociétés occidentales de l’époque, de nombreux clans de pirates fonctionnaient comme des démocraties ! L’équipage élisait un chef. Le capitaine choisi était souvent un combattant valeureux et féroce. De plus, au sein de l’équipe, tous les pirates étaient égaux en droits.

   

Meubles et équipements du bateau pirate

Sur leurs bateaux, les pirates connaissent ainsi des conditions de vie rudimentaires et il n’y a pas vraiment d’équipements ou de véritables meubles qu’ils puissent posséder :

  • Côté couchage, on l’a vu, les plus riches possèdent un tapis, un cadre en bois et parfois une couverture ou un simple drap.
  • Chacun possède une assiette et une cuillère. Les seuls équipements personnels qu’ils détiennent sont au final leurs armes : sabre, pistolet, hache, coutelas, épissoir, mousquet, grenade ou tromblon.
  • Même l’eau est une denrée rare et d’ailleurs, personne ne se lave tous les jours.
  • Leur garde-robe est pauvre : veste, bas et parfois souliers. Ils les nettoient donc très rarement et ne possèdent certainement pas de vêtements de rechange.

Bon à savoir

Nombreux sont les pirates à devenir célèbres par leurs aventures !

Barbe-noire, le pirate le plus terrible de tous les temps, Olivier Misson, le pirate noble et communiste, William Kidd et son trésor englouti… 

Mais saviez-vous qu’il existe également des piratesses ?

Ann Bonny (mariée au capitaine Rackham) et Mary Read (qui se faisait passer pour un homme) étaient des combattantes féroces !

Ching-Yih-Saou fut une fameuse pirate chinoise qui remplaça son défunt mari à la tête de six unités de jonques et écuma la mer de Chine. Cette ancienne prostituée eut un destin d’exception et commanda quasiment 400 navires pirates !

Pour aller plus loin : Découvrez d'autres histoires passionnantes comme comment dormaient les Grecs et les Romains ou encore les rois !

photo-banniere
Logo lmdc

QUI SOMMES-NOUS ?


Une famille passionnée qui met son expertise au service de votre curiosité…