Toutes les questions que vous vous posez sur le meuble.

L’Orient Express : « Le Roi des Trains, Le Train des Rois »

De l'équipement aux habitudes des voyageurs au fil des années, découvrez tout sur l'Orient Express



Présent dans l'oeuvre d'Agatha Christie, l'Orient-Express a su inspirer plus d'un ! Notamment grâce à sa prestigieuse avancée technologique qui lui permet d'atteindre la Turquie en moins de deux semaines, il fut bien plus qu'un simple train de transit. Découvrez donc les mystères de ce train mythique au style Art nouveau chargé d'histoire...

La naissance de l’Orient-Express et de son voyage

Le train Orient-Express

Comment est né l’Orient-Express ?

C’est à l’issue de l’un de ses voyages aux États-Unis en 1868 à bord des trains Pullman que l’ingénieur belge Georges Nagelmackers revient avec l’idée qui sera à l’origine de l’Orient-Express. Les heures de son périple à bord des wagons-lits américains se sont en effet révélées si inconfortables qu’il décide à son retour en Europe de créer des trains de luxe à destination d’une clientèle aisée. Quelques années plus tard naîtra l’Orient-Express, le premier train alliant confort et raffinement sur une longue distance.

Voyage inaugural de l’Orient-Express

Orient express le train

L’inauguration officielle de l’Orient-Express a lieu le 4 octobre 1883. Le train quitte Paris en gare de Strasbourg – l’actuelle gare de l’Est - à 19 heures 30 en direction de Constantinople, en Turquie. Vingt-quatre passagers, dont deux femmes, sont à bord du train composé de voitures-lits et de voitures-restaurants.

Bon à savoir :

Le prix d’une place représente à l’époque la moitié d'un salaire annuel d'un ouvrier qualifié, soit 700 francs-or.

Cet aller-retour entre Paris et Constantinople – soit un trajet de 3 094 kilomètres - constituera une révolution puisqu’il sera réalisé en moins de deux semaines. La liaison entre Marseille et Constantinople en bateau nécessitait alors à elle seule une quinzaine de jours. Cet exploit sera rapporté par une presse enthousiaste, qui évoquera également des « conditions de confort absolu ».

L’art du voyage intemporel

Le magnifique train de l'Orient-Express

Le style Orient-Express

La cabine de restauration de l'orient express

Innovation et élégance, luxe et volupté, la magie du Palace sur rail opère dès la montée à bord. Les plafonds sont tapissés de cuir repoussé de Cordoue et les fenêtres parées de rideaux de velours de Gênes.

Fort de son succès à l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels de 1925, c’est l'artiste-décorateur René Prou qui est choisi pour concevoir le décor de six voitures, entre 1926 et 1929. Ses réalisations sont à l’origine du « style Orient-Express » qui met à l’honneur l’Art Déco. De l’alliance de marqueteries, de bronze poli, de fleurs au style cubiste, de moquettes épaisses et de fauteuils bergères en velours, il fait naître un raffinement inouï.

L’illustre joailler-verrier René Lalique des années 1900, qui fut le premier à sculpter le verre dans de grandes réalisations monumentales, est en charge des luminaires et des panneaux qui ornent et délimitent les compartiments.

Le saviez-vous ?

Les « 3F » représentent les principales sources d’inspirations de René Lalique : Femme, Faune et Flore.

L'excellence de ses créations, et le goût qu'il met dans ses œuvres, lui valent de réaliser le décor intérieur de plusieurs paquebots : l’Île-de-France, le De Grasse, le Normandie, ainsi que des trains de prestige l'Orient-Express et le Nice-Côte d'Azur express.

Les décorations de l'Orient-Express selon les compartiments

décoration d'une cabine de l'Orient-Express
  • Le salon « Flèche d'or », paré de ses panneaux de femmes réalisés avec son inimitable pâte de verre bleutée dans des boiseries d'acajou de Cuba, qui sera d’ailleurs rebaptisé « voiture Lalique ».
  • Dans la voiture-restaurant « Train bleu », le maître verrier décore de bouquets de fleurs incrustés sur fond d'argent dans des boiseries de platane. Le bar est en acajou et les fauteuils sont tendus de cuir moelleux.
  • Dans la voiture-restaurant « Anatolie », les marqueteries sont réalisées par Albert Dunn, qui a déjà travaillé à la décoration du Titanic. Il donne naissance à des guirlandes de fleurs en bois de violette, de rose, de platane, de citronnier et d'ébène de Macassar.

Les plats raffinés qui sont servis à bord de l’Orient-Express s’inspirent des paysages défilant par la fenêtre ce qui permet d’assurer la fraîcheur des produits. Le chef cuisinier profite des escales pour récupérer les mets indispensables aux 200 dîners journaliers. A table, couverts en argent et verres en cristal sont bien évidemment de mise.

Du  au , l'Orient Express est exposé sur le parvis de l'Institut du monde arabe à l'occasion d'une grande exposition consacrée à ce train mythique.

Regardez-donc :

Les voitures-lits sont tapissées et équipées de l’eau chaude, du chauffage central et de l’éclairage au gaz. Deux couchages sont dressés de manière impeccable avec des draps damassés. Une armoire de toilette est intégrée dans la boiserie. Des peignoirs marqués du sceau de la compagnie sont mis à la disposition des voyageurs.

Les matériaux les plus nobles sont utilisés :

  • Des draps de soie ;
  • Des sanitaires en marbre ;
  • Ou encore des couverts en argent ;
  • Et des coupes en cristal.

C’est aux alentours de 1920 que la Compagnie Internationale des Wagons-Lits décide d’aménager certaines voitures avec l’aide du Maître verrier René Lalique et du décorateur ensemblier René Prou. Des panneaux de verre et des marqueteries de bois précieux sont alors installés et l’Art Déco prend place à bord de l’Orient-Express.

Bon à savoir :

L'Orient-Express a connu son apogée lors de l'entre-deux-guerres. Durant cette période, ce train mythique devient un vrai mode de vie plébiscité par la haute noblesse et même du lignage européen : Léopold II, Léon Tolstoï, Coco Chanel ou encore Joséphine Baker ! Tout ce prestige lui a valu le surnom "Le Train des Rois, le Roi des Trains".

 

L'Orient-Express, plus qu'un train : Un mode de vie

La cuisine de l'Orient-Express

La première vocation de l'Orient-Express était de traverser le plus rapidement possible l'Europe afin de se retrouver à Constantinople. Cette idée fut vite balayée par l'expérience intense et immersive que procurait ce train majestueux à ses voyageurs. L'ambiance légère et travaillée à l'inspiration de l'Art Déco lui revêt un charme certain. De plus, le grand confort des cabines de luxe de L'Orient-Express confère aux voyageurs un repos du corps et de l'esprit.

Bien entendu, il n'y avait pas que le décor de l'Orient-Express qui émerveillait ses voyageurs. La cuisine était si raffinée qu'elle éveillait les sens de tous les fins gourmets. En effet, les mets présentés étaient dignes de ceux chefs étoilés.

Petite touche personnelle de l'Orient-Express :

Les plats servis changeaient en fonction de la position du train. A chaque pays traversés sa propre culture et sa touche exotique concentrées en un menu. Les doux parfums enivrants de chaque culture dans une assiette, merveilleux n'est-ce pas ?

Un train mythique

orient express

De nombreuses personnalités ont voyagé dans l’Orient-Express et ont ainsi participé à la construction du mythe. Parmi elles, le roi Ferdinand de Bulgarie, l’écrivain russe Léon Tolstoï, l’actrice américaine Marlene Dietrich, l’aventurier Lawrence d’Arabie et la célèbre espionne Mata-Hari.

La romancière britannique Agatha Christie rencontre son époux à bord du train. Ses voyages lui inspirent trois romans dont « Le crime de l’Orient-Express » qui fera passer le train à la postérité. A l’occasion de l’adaptation cinématographique de ce roman en 1974, le réalisateur Sidney Lumet fait défiler dans le train les plus grands acteurs comme Lauren Bacall, Ingrid Bergman, Sean Connery et Anthony Perkins.

Le saviez-vous ?

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la division de l’Europe a fragilisé l’Orient-Express. Le dernier aller-retour entre Paris et Istanbul a eu lieu 94 ans après son inauguration, le 20 mai 1977. Parmi les sept voitures du train qui demeurent, certaines sont aujourd'hui classées au titre de monuments historiques. Ces ambassadrices itinérantes de l’Art déco français ont été entièrement restaurées. Elles circulent à titre exceptionnel pour des événements et des voyages privés.

Cette histoire de meubles vous a plu ? D'autres histoire passionnantes sont encore à découvrir !

photo-banniere
footer-image-banner

Revêtements

La toile de Jouy : tout savoir !


Redécouvrez la célèbre toile historique de Jouy !

EN SAVOIR PLUS
Logo lmdc

QUI SOMMES-NOUS ?


Une famille passionnée qui met son expertise au service de votre curiosité…