Métier d’ébéniste d’hier à aujourd’hui

Les hommes ont commencé à travailler le bois dès l’Antiquité. Le temple de Salomon abritait par exemple des lambris de bois de cèdre. Les romains aussi utilisaient le bois pour l’intérieur de leurs habitations et fabriquaient des portes, des boiseries et même des meubles. Comme toute activité humaine, le travail du bois a évolué en quelques siècles. Entre hier et aujourd’hui, beaucoup de choses ont changé… Petit aperçu historique du meuble et ses métiers.

Tout savoir sur metier d'ebeniste

Le charpentier du Moyen-Âge

Le travail du bois est, dans un premier temps, conditionné par les problèmes liés au débit. Pour cette raison, il est utilisé pour du gros œuvre. C’est là le travail des charpentiers. Ce sont eux qui ont commencé à façonner la matière alors nous leur devons les premiers meubles. Ils sont bruts et épais et sont des bancs et coffres de rangement. A la fin du Haut Moyen-Âge, les seigneurs voyagent encore de château en château et ces meubles servent à transporter ce qui doit l’être.

atelier menuiserie moyen age

Puis, au milieu XIIIème siècle, le prévôt de Paris Etienne Boileauprésente le Livre des Métiers qui fait la liste de toutes les activités liées au bois. Les charpentiers sont ainsi désormais affectés au travail sur l’ossature des habitations, les huissiers fabriquent portes et fenêtres, les tonneliers sont les spécialistes des récipients tandis que les huchiers réalisent des meubles. Toutes ces activités sont encore cependant regroupées dans la corporation des charpentiers. A la fin du même siècle, est instaurée la communauté des huchiers qui travaillent déjà à la fabrication de tables et de bancs mais aussi à l’aménagement de l’intérieur des maisons.

Dès 1371, ils doivent réaliser un chef d’œuvre pour accéder à la maîtrise et s’appellent les « huchiers-menuisiers ». A la fin du XVème siècle, on ne les nomme plus que « menuisier ». A partir du XVIème siècle, on distingue désormais le menuisier en bâtiment qui s’occupe plus particulièrement des huisseries ou des parquets et le menuisier en meubles qui fabrique… des meubles.

histoire menuiserie origine

 

L’apparition des bois exotiques

Le développement des transports maritimes au XVIème siècle va apporter un souffle d’air aux menuisiers. En effet, arrivent jusqu’à eux des bois exotiques inconnus puisqu’ils ne travaillent encore que le chêne et le noyer. La richesse de leurs coloris et la nouvelle finesse de leur texture ouvrent un monde nouveau au métier. Il leur faut s’adapter à ce nouveau matériau et repenser leur activité. Le travail de l’ébène donne naissance aux « menuisiers en ébène », appellation qui sera raccourcie en « ébéniste » à la fin du XVIIème siècle. Laurent Stabre est le premier artisan à être nommé « menuisier ébéniste » en 1608.

bois acajou ancien

Arrive très vite le XVIIIème siècle et les réformes concernant l’artisanat menées par Colbert. En 1743, la spécialité d’ébéniste est ainsi reconnue comme une branche du métier de menuisier.

Les artisans ébénistes, véritables artistes, se consacrent à la marqueterie, à la sculpture sur bois… tout en conservant la pratique de la fabrication des meubles. Ils vont se confronter, comme leurs aînés, à la fabrication en série qui débute dans la seconde moitié du XIXème siècle avec l’apparition des machines de façonnage. C’est leur savoir-faire ancestral et leur fibre artistique qui leur permet de toujours exister aujourd’hui.

Table de tric trac

 

Ne pas confondre menuisier et ébéniste

Les ébénistes collaborent aujourd’hui avec les architectes d’intérieur et les designers. Jaloux de leur savoir-faire, ils tiennent souvent à ne pas être confondus avec les menuisiers.  En effet, depuis le Moyen-Âge, les différentes appellations revêtent une grande importance ! Les corporations ont été dissolues au XVIIIème siècle mais les traditions perdurent… Des charpentiers, menuisiers et ébénistes, ces derniers sont les seuls à être considérés comme des artisans d’art. Comme le menuisier, l’ébéniste travaille le bois mais lui peut réaliser des finitions en bois rare grâce à des techniques de marqueterie.

 

Commode boulle Versailles

Pour autant, comme les hommes, ces métiers évoluent encore !

Sommaire
Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Le métier de tapissier
Ils sont des artisans d’art qui ont de l’or dans les mains. Non, les tapissiers ne sont pas de poseurs de papier peint… Ils sont tapissiers d’ameublement, réalisent des garnitures et des couvertures de sièges. Ils confectionnent coussins, plafonds tendus, tentures murales… Ils sont les descendants d’une tradition ancestrale. Tapissier
La toile de Jouy : tout savoir !
La toile de Jouy, c’est cette belle étoffe en coton sur laquelle s’inscrit une authentique fresque de personnages et scènes champêtres aux couleurs brunes ou roses, d’inspiration orientale. Puisant dans notre imaginaire et symbole du savoir-faire français, la toile de Jouy doit ironiquement son existence à un bavarois, Christophe Philippe Oberkampf,
Quel bois d’ameublement pour votre meuble ? On vous explique tout !
Quel bois utiliser pour quel type de meubles ? Parmi les différents types de bois, il existe une distinction entre les bois durs et les bois tendres. Le bois d’ameublement dur : Matière conçue pour les meubles robustes Le bois dur réagit à l’hygrométrie. Lorsque la quantité d’humidité contenue dans
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut