Meubles bretons d’époque

Il y a ce que l’on pense savoir de la culture bretonne et il y a ce qui est vraiment. Au-delà du folklore de quelques pas de danse, du pays des menhirs, de la forêt de Brocéliande et du délicieux Kouign-Amann, il existe depuis bien longtemps une forte tradition bretonne. La langue, la musique, l’architecture et même le mobilier régional font partie intégrante de cette histoire ancestrale.

mobilier-breton-antan

Intérieur breton d’antan

Meubles de bretagne : les premiers meubles

Comme partout ailleurs au Moyen-Âge, les coffres sont les premiers meubles à être fabriqués et utilisés. Ils servent de réserve de grains, d’espaces de rangement pour les draps et même d’assises. Ses montants et traverses très larges ainsi que son plateau généralement bombé sont caractéristiques de la région. Mais ce sont surtout les façades décorées de motifs floraux et géométriques qui signent sa provenance.  A partir du milieu du XVIIème siècle, le coffre est peu à peu remplacé par l’armoire à deux vantaux et aux larges montants.

Bon à savoir :
Au même siècle, l’essor des ports bretons comme St Malo ou Morlaix va avoir une influence sur la fabrication des meubles. L’arrivée de bois d’ameublement exotiques comme l’acajou ou l’amarante permettent aux marchands de commander des grands buffets à quatre portes, devenus typiques du mobilier malouin.

meuble breton ancien

Vaisselier breton d’époque

Meubles bretons typiques

Le vaisselier est un élément emblématique des intérieurs bretons. Il peut être un meuble fermé mais il existe des modèles ouverts, dépourvus de vitrines en verre, où la vaisselle est exposée sur des étagères garnies de barres protectrices.

Les bancs de table sont également des composants essentiels. Disposés autour de l’âtre, les familles s’y assoient pour les repas et les veillées, se reposant sur leurs dossiers très élevés.

Anecdote :

Dans les années 1920, une riche américaine s’est prise de passion pour les meubles typiquement bretons fabriqués dans un atelier de menuiserie de Plozévet. Constatant qu’ils étaient intransportables, elle en a demandé des modèles réduits pour leur faire traverser l’océan. Ces meubles qui ont servi de prototypes aux menuisiers américains ont aussi signé la popularité du village qui est devenu la capitale mondiale du petit meuble jusque dans les années 70.

 

Pour aller plus loin, découvrez l’histoire de la table, ce meuble mythique qui nous convie à partager des moments de vie depuis l’antiquité, que ce soit autour d’une table de repas, une table de billard ou bien encore une table à jeux !

Lit clos breton : la référence 

Gwele kloz

Le Gwele kloz est le « must have » de l’époque. Il est le mobilier principal des fermes et habitations bretonnes. Souvent offert à l’occasion d’un mariage, son installation dans la nouvelle demeure du jeune couple est l’occasion d’une fête villageoise. Objet de fierté, pièce maîtresse, il peut être gravé aux initiales du jeune couple et ses panneaux sont sculptés de différents motifs. Ce sont ces décorations qui donnent des indices sur leur territoire d’origine.

Évidemment, son arrivée au XVème siècle s’accompagne d’une légende… On raconte que le lit clos servait à protéger les bébés et les jeunes enfants des loups qui visitaient la nuit les maisons. En réalité, ces lits surélevés maintenaient ses occupants au chaud et à l’abri de l’humidité des sols en terre battue.

Ce lit typiquement breton se présente sous la forme d’un parallélépipède rectangle dans lequel on entre en ouvrant des vantaux et en écartant des rideaux après avoir posé le pied sur un coffre à linge. Il dépasse rarement 1 m 70 car à l’époque, on dort presque assis, appuyé sur de nombreux oreillers. Certains modèles possèdent deux étages. Les plus jeunes dormaient au-dessus et les parents en-dessous. Car ce lit accueillait toute la famille !

Pour la petite histoire :

Le Gwele kloz est utilisé jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale car les nouveaux modes de vie et d’hygiène ont eu raison de lui. Il a alors été remisé dans les greniers, transformé en vaisselier ou en bibliothèque.

Pour aller plus loin dans le décor des chambres anciennes, parcourez l’histoire du berceau et découvrez le lit à baldaquin, véritable lit symbole !

village breton ancien

 

Le design breton aujourd’hui

Chacun de nous est le produit d’une histoire. Nous avons des racines qui forcément influent sur nos choix. C’est le cas des frères Bouroullec. Ces deux jeunes designers bretons ont créé en 2000 un lit clos en acier et aluminium comme une chambre surélevée. Contrairement au Gwele Kloz, leur création est un espace intime mais ouvert sur l’extérieur. Leur alcôve sofa, conçue comme un abri au sein d’un bureau, n’est pas sans rappeler le banc de table au dossier surdimensionné.
Les meubles typiques bretons ont été transformés, entreposés dans des greniers ou ont intégré les collections des musées. Mais ils servent aussi d’inspiration pour la création d’aujourd’hui. Et que vive le Glewe Kloz !

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Le vintage est plus qu’un style, c’est un état d’esprit. Argument écologique et/ou économique, le mobilier vintage est bel et bien de retour ! Il ne concerne pas seulement la mode mais aussi le sport (vélos anciens…), la culture (recyclage de livres…) et le mobilier à travers les styles. Eux,
Histoire du mobilier de jardin
Le jardin n’existe que parce que l’homme le façonne. Il est mise en œuvre du monde. Au Moyen-Âge en Occident, ce sont les abbayes qui se dotent les premières de jardins. Ils sont d’abord potagers et réservoirs de plantes médicinales. Un peu plus tard, aux XIVème siècle et XVème siècle,
Les meubles au Moyen-Age, utiles avant tout
Sommaire et limité, tels sont les adjectifs les plus adaptés pour définir le mobilier médiéval et ce quelle que soit la richesse de ses propriétaires. On détient souvent peu de meubles. Quelques armoires, un coffre, une table et un lit. Principalement conçus en bois massif, le mobilier est avant tout
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut