Literie en matières naturelles

La consommation durable s’invite aussi dans notre literie. Les matelas écologiques ont la cote et les fabricants l’ont bien compris. Nombre de petites enseignes indépendantes qui privilégient les circuits courts et les procédés de fabrication naturels apparaissent actuellement sur le marché de la literie. Suivez ce tour d’horizon des matériaux à laisser entrer dans votre lit si vous recherchez un matelas 100 % naturel !

lit matières naturelles

Le saviez-vous ?

Démarche éco-responsable, une tendance pas encore majoritaire : La majorité des achats de matelas en France portent sur des couchages conçus à partir de matières synthétiques issues de la pétrochimie dans le cadre de procédés de fabrication assez lourds pour l’environnement : mousse à mémoire de forme, latex synthétique, polyuréthane, etc.

Notez d’ailleurs que le marché du matelas en mousse est aujourd’hui est entre les mains de deux géants de la chimie. Les matelas à ressorts ensachés ne sont pas plus écologiques puisque les ressorts métalliques sont fréquemment combinés avec des mousses de garnissage fabriquées dans des conditions  peu respectueuses de la nature.

Pourquoi choisir un matelas fabriqué à base de matières naturelles ?

Si la démarche éco-responsable qui consiste à promouvoir le moins possible les matériaux et les procédés de fabrication lourds pour la planète constitue une raison suffisante pour s’orienter vers des matelas 100 % naturels, il convient de mettre également en avant la santé du dormeur.

Coupe d’un matelas en matières naturelles

 

Matelas et émanations toxiques

Les matelas conçus à base de mousse synthétique de mauvraise qualité libèrent des composés organiques volatils (COV). Le dormeur respire donc toute la nuit de fines particules dérivées du pétrole. Nocives pour la santé, ces émanations toxiques peuvent provoquer notamment des nausées et des maux de tête.

Afin de passer des nuits saines, préférez des matelas fabriqués avec des matériaux naturels comme la laine ou le latex naturel. Le prix de ce type de matelas est plus élevé, mais il garantit un sommeil sans danger pour la santé.

Nota bene

Pour votre santé, évitez aussi le soja ! Il existe des mousses à mémoire de forme fabriquées à base de soja. Certes, le soja est une plante naturelle. Les fabricants de matelas qui utilisent ce type de mousse affichent d’ailleurs la mention « matelas végétal », même si la teneur en soja ne représente que 5 à 20 % de l’ensemble des composants du couchage.

Pour autant, le procédé de fabrication de ce type de mousse est loin d’être écologique. Il intègre en effet des produits chimiques corrosifs qui libèrent non seulement des particules nocives pour la santé humaine, mais aussi une forte odeur. Pour la masquer, certains fabricants n’hésitent pas à ajouter des feuilles de thé vert ou des parfums industriels à leurs produits.

Une meilleure thermorégulation

Nombre des matériaux naturels utilisés dans la fabrication des matelas possèdent des qualités de thermorégulation très intéressantes. Cette caractéristique est importante car elle permet de maintenir un couchage sec tout au long de la nuit.

Les matelas conçus à base de mousse synthétique comme par exemple le polyuréthane ne présentent pas cet avantage. Les mousses basiques sont effectivement très isolantes. Elles ne respirent pas et laissent stagner l’humidité, ce qui accroît considérablement la sensation de chaleur.

Astuce

Baissez la température ! La moyenne quotidienne de transpiration par individu a été évaluée à 0,5 litre dans un contexte exempt de tout effort physique soutenu ou de toute chaleur excessive. Si vous souffrez de sueurs nocturnes, commencez par baisser le chauffage ou aérer votre chambre. Etudiez aussi la composition de votre matelas. Certains matériaux empêchent effectivement la sueur de s’évaporer facilement.

Matelas biologique : un recyclage optimisé !

Le recyclage des matelas ordinaires constitue également une problématique importante. Il est très difficile de débarrasser la planète des couchages fabriqués à base de matériaux chimiques dérivés du pétrole. Chaque matelas équivaut effectivement à des centaines de sacs plastiques. Ainsi, si vous le laissez dans la nature, votre vieux matelas en mousse polyuréthane mettra plus d’un siècle à se recycler.

Dans une démarche écoresponsable, et ce quelle que soit la composition de votre couchage, il est vivement conseillé de se renseigner auprès des structures chargées de faire disparaître proprement ce type de mobilier particulier. Une partie pourra être recyclée et l’autre incinérée. Mais pour davantage de facilité, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un distributeur de literie. La plupart des enseignes proposent désormais un service de reprise lorsque vous achetez un nouveau matelas.

 

Matelas fabriqué à base de matériaux naturels

Parmi toutes les matières naturelles utilisées dans la fabrication des matelas écologiques, le latex naturel est le plus fréquent. Il peut également être combiné avec d’autres matériaux d’origine naturelle.

Latex naturel, la base du garnissage de la literie 100 % bio

exemple-focus-latex-extraction

Extraction du latex

Le latex naturel est extrait du caoutchoutier (Hevea Brasiliensis). Il se présente sous la forme d’un suc laiteux, appelé aussi lait d’hévéa. Il permet de fabriquer des matelas et des oreillers écologiques. En effet, contrairement aux mousses fabriquées à base de dérivés du pétrole, le latex naturel est une matière première durable et biodégradable.

Une fois transformé en mousse, le latex naturel présente une structure cellulaire ouverte, ce qui signifie que l’air peut circuler de manière continue entre des millions de cellules microscopiques. Les matelas en latex naturel sont par conséquent ventilés en permanence, au gré des mouvements que nous faisons durant notre sommeil. Le latex naturel agit naturellement comme un thermorégulateur. Il facilite l’évacuation de la sueur et de la chaleur pour vous assurer un sommeil paisible.

Parmi les autres grandes qualités de la mousse de latex naturel, il convient de noter que sa densité élevée permet aux personnes à forte corpulence de garder leur matelas plus longtemps. Contrairement aux mousses synthétiques, cette matière ne perd en effet que 5 % en moyenne de son élasticité sur une période de 10 ans environ. Pour rappel, la durée de la garantie proposée par une majorité d’enseignes spécialisées en literie bio est également de 10 ans…

Bon à savoir

Une résistance à l’usure optimale ! Avec une densité moyenne qui peut aller de 85 à 95 kg/m3, les matelas en latex naturel présentent une résilience trois fois plus élevée que les matelas en mousse synthétique.

 

latex-naturel-couche

Couche de latex 100% naturel

 

Le saviez-vous ?

Des bienfaits pour votre dos : Par rapport au latex synthétique, le latex naturel est considérablement plus élastique. Les matelas fabriqués dans cette matière sont particulièrement recommandés aux personnes souffrant de mal de dos. Ils maintiennent en effet la colonne vertébrale durant votre sommeil.

Comme s’il n’y suffisait pas, le latex naturel présente aussi l’avantage d’être antiacarien et antibactérien, ce qui permet d’éviter de traiter le matelas avec des produits chimiques.

Choix du matelas : attention aux étiquettes !

La loi autorise les marques à afficher qu’un matelas est composé à 100 % de latex naturel à partir du moment où il en contient au moins 85 %. Si vous tenez absolument à faire l’acquisition d’un matelas d’origine 100 % naturelle, étudiez les prix. Les matelas 100 % naturels sont considérablement plus chers par rapport à ceux qui ne sont composés qu’en partie de latex naturel et qui renferment également du latex synthétique.

Mais vous allez découvrir que d’autres matériaux naturels pourront être ajoutés au latex afin d’en accentuer la fermeté. Il s’agit principalement des fibres de coco et des fibres de crin de cheval.

La laine vierge, une valeur sûre

Le matelas en laine vierge continue de remporter un franc succès dans l’univers des matelas. Cette matière, entièrement biodégradable, permet en effet de concevoir des couchages présentant un accueil exceptionnel. Notez cependant que les matelas en laine vierge sont extrêmement coûteux.

Bon à savoir

Gare aux idées reçues ! La laine n’est pas une matière exclusivement dédiée à la face Hiver des matelas. Ses différentes propriétés s’appliquent tout autant aux exigences des faces Eté. La laine gère en effet naturellement l’hygrométrie grâce à sa capacité absorbante. Les fibres de la laine retiennent également la chaleur. Ce matériau est enfin très peu chargé en électricité statique.

Laine merinos matelas

Laine Mérinos

Biolaine®, la pure laine vierge certifiée

L’appellation Biolaine® est une marque déposée qui garantit l’origine 100 % naturelle des fibres de laine. Le matériau est traité anti-acariens par Greenfirst® et il est homologué Oeko-Tex Standard 100 de niveau 1 (voir plus loin).

La texture naturellement frisée de Biolaine® et ses fibres en écailles permettent d’assurer une flexibilité et une élasticité durable.De par ses caractéristiques naturelles, la fibre Biolaine® est facilement recyclable. Elle peut être utilisée dans le domaine de l’isolation ou pour produire du compost.

Biolaine® présente également l’avantage d’être une matière difficilement inflammable. Elle s’éteint d’elle-même et ne dégage ni fumée ni émanation toxique. Notez cependant que l’appellation Biolaine® ne garantit pas que la laine soit d’origine française.

Les fibres de coco

Les fibres de coco utilisées dans la literie proviennent de la couche fibreuse qui entoure la noix de coco. D’abord assouplies dans l’eau, ces fibres sont filées, puis tissées, pour former une plaque que le latex naturel pourra venir recouvrir. Elles présentent l’avantage d’être très résistantes, isolantes, élastiques, imputrescibles et antibactériennes. Elles assurent également une excellente ventilation du matelas en éliminant naturellement l’humidité. Elles constituent enfin une alternative écologique aux matériaux synthétiques isolants.

matelas fibre coco

Couche centrale en fibres de coco

Le coton biologique

La culture du coton « ordinaire » est extrêmement polluante car elle nécessite l’utilisation de nombre de produits chimiques. A contrario, le coton biologique ne reçoit que des traitements à base de pesticides et d’engrais d’origine naturelle. Il est également garanti sans OGM. Après la récolte, la fibre végétale écologique ne subit aucune transformation chimique.

Le coton cultivé et transformé naturellement possède des propriétés hypoallergéniques, particulièrement intéressantes pour les nourrissons. Il présente également un fort pouvoir absorbant, un avantage que les personnes sujettes aux sueurs nocturnes sauront apprécier.

Bon à savoir

Sueurs nocturnes ? Le corps humain produit en moyenne 0,5 litre de sueur quotidiennement. Pourtant, bon nombre de personnes vivent des nuits à en perdre bien davantage, soit 35 % des dormeurs de 20 à 65 ans.

Plusieurs causes médicales peuvent expliquer ce phénomène : maladies, infections, troubles hormonaux, etc. Pour bien faire, consultez votre médecin traitant.

Notez cependant que la multitude de causes susceptibles d’être à l’origine d’une transpiration nocturne excessive ont mène fréquemment à une absence d’explication médicale. Les sueurs nocturnes sont alors considérées comme idiopathiques.

Cette fibre végétale d’origine naturelle n’est utilisée que depuis très récemment pour concevoir des coutils et des garnissages de matelas. Elle peut être combinée avec de la laine ou du crin de cheval, ce qui permet d’augmenter le pouvoir absorbant de la literie.

Comme la laine, le coton biologique n’est pas sujet à l’électricité statique. Il est également très résistant.

Le saviez-vous ?

Qui dit matelas en coton dit futon : Les matelas fabriqués à base de coton sont appelés « futons ». La fibre de coton est utilisée tant au niveau du garnissage que du coutil du matelas. La particularité de leur fabrication leur permet d’assurer une grande durabilité, ainsi qu’un couchage ferme et moelleux à la fois, qui respire et qui s’adapte à votre morphologie.

Les futons fabriqués à base de coton écologique subissent très rarement des traitements chimiques, préservant ainsi le PH neutre du textile. Les matelas futons sont très fréquemment vendus avec des protège-matelas et des sur-matelas fabriqués, eux aussi, à base de coton biologique.

Bon à savoir 

Des futons éco-responsables : Afin de privilégier les filières courtes, certains fabricants de matelas en coton biologique se sont orientés vers le coutil en lin. Cette plante est cultivée en France et ne demande que de l’eau de pluie pour pousser, tandis que tous les champs de coton sont au-delà de nos frontières et sont très gourmands en eau.

Matelas en crin de cheval

Peu connu du grand public, le crin de cheval est de plus en plus fréquemment utilisé pour fabriquer des matelas 100 % biologiques. Mélangé au latex naturel, il offre des propriétés de couchage particulièrement avantageuses, notamment en termes de thermorégulation.

Cette matière, considérée comme noble, est utilisée dans le cadre de la fabrication de matelas très haut de gamme en latex naturel car elle permet d’augmenter leu fermeté.

Retrouvez notre article sur les matelas en crin de cheval.

matelas en crin de cheval

Le bambou pour la literie

Ce matériau – considéré par certains comme naturellement anti-acariens et antifongique – présente surtout des qualités de thermorégulation intéressantes. Également biodégradable et renouvelable, le bambou est utilisé par certains fabricants pour confectionner notamment des coutils de matelas et des oreillers dits « naturels ».

Pourtant, une fois transformé, le bambou peut difficilement être qualifié comme tel. Le processus d’extraction des fibres de bambou nécessite effectivement des traitements chimiques très lourds d’un point de vue écologique. Ce matériau naturel à la base n’a par conséquent plus rien de biologique lorsqu’il arrive dans votre lit.

Notez par ailleurs que le chanvre et le lin sont fréquemment utilisés par les fabricants sans ajout de produits toxiques pour concevoir le coutil de leurs matelas.

Enfin, pour rester dans une démarche écologique, choisissez un linge de lit composé exclusivement de matériaux 100 % naturels comme des draps, des taies d’oreillers et des housses de couette en coton, en lin, en soie naturelle ou encore en chanvre, biologiques dans la mesure du possible. Préférez également des couettes garnies de duvet de canard ou de duvet d’oie.

 

Matelas 100 % naturels, mythe ou réalité ?

Il existe un certain nombre de labels et de certifications attestant d’un certain nombre de sécurités tant au niveau des matériaux utilisés pour garnir et habiller le matelas qu’au niveau des traitements qui leur sont appliqués. S’ils sont censés nous aider dans notre démarche d’achat éco-responsable, ces indicateurs ne sont pas toujours très lisibles. Découvrez les garanties offertes par les labels et les certifications à travers le décryptage des étiquettes les plus courantes.

 

Ecocert®, la garantie d’un certain taux de fibres écologiques certifiées dans les textiles

a certification Ecocert s’adresse notamment aux producteurs de matières premières, aux transformateurs et aux fabricants de textiles. Elle concerne donc la filière des fabricants de literie qui utilisent des textiles. Elle permet la commercialisation des textiles biologiques dans le monde entier. Elle concerne les produits composés de fibres, les laines, les tissus, les vêtements et les tissus d’ameublement. Elle garantit des procédés de production et de transformation respectueux de l’environnement dans le cadre du respect et de l’amélioration des conditions de travail. Cette certification promeut également l’utilisation de fibres biologiques et interdit les intrants dangereux comme les métaux lourds toxiques, les solvants aromatiques, etc.

 Cette certification biologique permet d’afficher la mention « textile biologique» associé au logo GOTS. Les produits commercialisés répondent au cahier des charges GOTS, gage de garantie tout au long de la filière jusqu’aux consommateurs.

Il existe deux niveaux de certification. Les textiles biologiques certifiés de niveau 1 sont composés de plus de 95 % de fibres biologiques certifiées et de moins de 5 % de fibres artificielles ou synthétiques. Ceux du niveau 2 attestent la présence de plus de 70 % de fibres écologiques certifiées et de moins de 30 % de fibres non biologiques (dont un maximum de 10 % de fibres synthétiques si les matières premières utilisées ne sont ni certifiées d’origine biologique, ni issues d’un programme de gestion durable de la forêt).

Greenfirst®, un traitement naturel des textiles garanti

Greenfirst® est un procédé protégé qui permet d’obtenir une protection naturelle anti-acariens. Son principe actif repose sur une molécule d’alcool naturelle : le géraniol.

Cette molécule est naturellement présente dans l’essence de rose et de palmarosa. On le trouve également dans les huiles essentielles de géranium, de citronnelle et de citron.

Largement utilisée dans la parfumerie pour son odeur de rose, cette molécule peut aussi servir pour éloigner les insectes : les mouches, les moustiques, les fourmis, les cancrelats et les tiques.

Insolite

Du géraniol à la base du miel : Les abeilles produisent cette molécule de manière intensive. Le géraniol leur permet en effet de marquer les fleurs à nectar, ainsi que l’entrée de leur ruche. Pas folle, l’abeille ! De quoi repousser du pollen précieux et du palais de la Reine un certain nombre de nuisibles.

Mais aussi pour lutter contre le frelon asiatique : Le géraniol a récemment été identifié par plusieurs chercheurs comme une molécule capable d’attirer le frelon asiatique… dans un piège contenant de petits trous pour laisser les abeilles s’échapper. Trop gros pour emprunter le même passage, le frelon asiatique restera bloqué.

Greenfirst® n’utilise ni solvants ni fixateurs chimiques. Ce procédé est utilisé pour la majorité des textiles destinés à recevoir un traitement anti-acariens naturel. Pour les articles de literie pour les enfants de moins de trois ans, un traitement spécial existe depuis 2011 : Microstop®. Ces deux traitements permettent de vendre des articles de literie naturellement traités anti-acariens pour les gammes Adulte et Puériculture.

Cette finition naturelle s’effectue « à cœur ». Elle est appliquée de façon homogène en milieu industriel sur le tissu avant la confection de l’article fini. En fonction de la concentration choisie, le traitement Greenfirst® procure aux textiles traités une efficacité répulsive contre différents types de nuisibles.

Dans le domaine de la literie, le traitement Greenfirst® peut s’appliquer aux couettes, aux oreillers, aux protections de literie, aux couvertures et au linge de lit.

Notez cependant que le traitement des articles de literie qui passent à la machine ne sera efficace qu’un certain temps. Après un certain nombre de passages à la machine à laver le linge, l’action répulsive disparaîtra.

Ce traitement satisfait aux exigences Oeko-Tex Standard 100.

A noter

L’aloé vera qui cache la forêt ! L’aloé vera est naturellement anti acarien et antibactérien. Il peut donc être utilisé pour traiter les matelas contre ces nuisances. Pour autant, nombre de matelas traités à l’aloé vera n’ont de naturel que ce traitement. Il n’est pas rare en effet de voir des fabricants communiquer sur ce traitement naturel alors qu’ils proposent des matelas en mousse polyuréthane, recouverts de surcroît d’une housse en polyester. Un rapport qualité/prix imbattable certes, mais pour des produits pas très naturels, à part l’aloé vera.

Oeko-Tex®, la certification d’un traitement sans matières nocives pour la santé

label Textile d’après Oeko-Tex standard 100

Label Textile d’après Oeko-Tex standard 100

Oeko-Tex est une association internationale composée d’instituts indépendants qui existe depuis 1922. Elle contrôle la teneur en substances nocives pour la santé des produits textiles.

Parmi les différentes certifications proposées par ce label, Oeko-tex® Standard 100 est la plus courante. Elle s’applique à tous les matériaux textiles bruts, semi-finis et finis, et ce à toutes les étapes de leur traitement. Il existe deux niveaux de certification. Le niveau 1 garantit l’absence de nocivité pour les adultes comme pour les enfants de moins de trois ans. Les contrôles sont ajustés chaque année pour s’adapter aux avancées scientifiques. La certification n’est donc valable qu’un an. Les tests portent actuellement sur plus de 300 substances, le PH, ainsi que sur la stabilité et la solidité des couleurs.

A noter

Les valeurs limites à respecter dans le cadre de ces contrôles sont d’autant plus strictes que le contact du textile avec la peau est amené à être fréquent.

Méfiez-vous cependant, cette certification ne garantit pas le caractère biologique ou écologique d’un tissu, mais seulement l’absence – ou la présence en quantité infime – de produits chimiques nocifs pour la santé lors du traitement de la matière première. Les textiles contrôlés peuvent tout à fait avoir été confectionnés à base de matériaux synthétiques.   

Idées de sujets
Pour en savoir plus
Articles à lire
Qui ne s’est pas retrouvé à être perdu au moment de l’achat d’un matelas ? A priori personne… Il s’agit d’un monde à part dans lequel mieux vaut savoir se retrouver avant de se lancer dans l’achat d’un matelas que l’on garde en moyenne une dizaine d’années. Lequel choisir ?
Les acariens, ennemis des allergiques, sont des petits monstres invisibles à l’œil nu qui prolifèrent dans la chaleur des matelas, linge de lit… partout où ils peuvent se nourrir de peaux humaines. Ne vous inquiétez pas, les acariens sont partout, même dans les maisons les mieux entretenues. Ce sont leurs
Lit électrique tête et pieds relevables définition
Doté de deux ou quatre moteurs, le lit électrique allie haute technologie et qualité des matériaux pour offrir un confort hors pair. Aussi appelé sommier de relaxation, le lit électrique est souvent associé au lit médicalisé, souvent à tort ! A noter : Les lits électriques sont également appelés « Lit
Commentaires
Tous les commentaires
Commentaires

Défiler vers le haut